Accès membre

2015 Dammarie-lès-Lys - Le régiment de chasse 2/30 Normandie-Niemen


normandie niemenlogo dammarie pc couleur

Après être entrés en contact avec le RC 2/30 Normandie-Niemen par l'intermédiaire du Capitaine Coué, officier traditions au sein de l'unité, nous avons décidé d'aborder le jumelage entre notre commune et le Régiment de chasse sous quatre axes différents :

- Une présentation des lieux de mémoire de notre commune aux soldats du Normandie-Niemen.

- Des questions posées par nos élèves aux pilotes.

- La présentation aux soldats d'une exposition sur le Normandie Niemen que nous avons mise en place dans une école de notre commune qui porte le nom d'un ancien pilote, afin de mieux faire connaître l'unité et son passé glorieux.

- Un exposé de l'hommage particulier rendu au régiment lors des cérémonies du 8 mai 2015 dans notre commune.

Les enseignants de l'école Henri Wallon

La présentation des lieux de mémoire du Normandie-Niemen à Dammarie-lès-Lys 


logo dammarie pc couleurBonjour chers pilotes, notre ville Dammarie-lès-Lys est marraine du régiment de chasse Normandie-Niemen. Avec notre classe lundi nous sommes allés visiter les lieux qui rendent hommage au Normandie-Niemen.

Dans notre ville il y a une école qui porte le nom d’un pilote du régiment de chasse Normandie-Niemen (Maurice de Seynes). A côté de l’école Maurice de Seynes il y a une fresque et il y a aussi une maquette d’avion.

A côté de l’hôtel de ville nous avons le square Normandie-Niemen.

 

L’école Maurice de Seynes

            Le 28 novembre 2004 les deux écoles Jean Macé et Louis Blériot ont fusionné en une seule école Maurice De Seynes. Les élèves de l’école ont dessiné une fresque où il est écrit le nom de leur école.

 Panneau école

Fresque école


La plaque commémorative

La plaque explique la mort héroïque de Maurice de Seynes. Cette plaque est placée à l’école Maurice de Seynes pour lui rendre hommage. La plaque raconte la période de la seconde guerre mondiale  avec Maurice de Seynes. Grâce à cette plaque nous avons appris que Maurice de Seynes est un héro. Maurice de Seynes a tenté d’atterrir à plusieurs reprises jusqu’à la dernière tentative qui lui a été fatale pour essayer de sauver Bielozoub son mécanicien. En France nous n’avons qu’une école Maurice de Seynes mais en Russie il y en a plusieurs.

 Plaque Maurice de Seynes


La Maquette du Yakolev

Dans l’école Maurice de Seynes il y a une maquette d’avion qui représente un Yakolev. Le Yakolev est un avion de chasse du Normandie Niemen qui date de la seconde guerre mondiale, il est bien réalisé même s’il manque la casserole qui n’était pas sur la maquette car elle est en train de se faire repeindre. Normalement elle est bleue, blanche et rouge pour représenter la France.

 Maquette Yak


La fresque

La fresque est un dessin qui représente l’avion de Maurice de Seynes qui s’appelle le Yak. Le Yak n’est pas très bien représenté car les peintres ne savaient pas comment sont les Yak :

 Fresque

il n’avait pas l’étoile rouge sur la queue, il n’a pas la casserole bleu, blanc, rouge, la flèche blanche et le numéro du Yak.

 Fresque et classe


Square du Normandie-Niemen

Le square du Normandie-Niemen est situé devant la mairie.

Sur un mur il y a une plaque de rue où est écrit : Square du régiment de chasse Normandie-Niemen.

Autour des fleurs il y a des drapeaux, sur l’un d’entre eux il y a le blason du Normandie-Niemen.

Entre les drapeaux il y a une plaque commémorative, il  y a un dessin de Yak, puis un blason de Dammarie-lès-Lys et un blason du Normandie-Niemen. 

 Panneau square

Square NN

Stèle NN


normandie niemenLa réponse du Capitaine Coué normandie niemen

Bonjour Mr Jouen,

Le Régiment a en effet dans son histoire des noms glorieux de héros de la seconde guerre mondiale, et celui de Maurice de Seynes est l'un des plus illustres !

Personne ne peut avoir été affecté au Neu-Neu sans connaître cette histoire.

Le Régiment entretient des relations particulières avec la Russie, du fait de nombreux évènements s'étant déroulés pendant les différentes campagnes sur le front russe, mais celui-ci à très certainement cimenté au-delà de la guerre l'amitié du peuple russe et des membres du Régiment.

Un autre élément fondateur de cette amitié est justement ce fameux Yak. En effet, lors de leur arrivée en Russie, les premiers pilotes du Groupe de Chasse « Normandie » (qui n'était pas encore un Régiment, et ne possédait pas non plus le nom de « Niemen ») se virent proposer différents avions pour combattre. Des avions russes évidemment, mais pas seulement. Et pourtant les pilotes finirent par opter pour un avion russe, le Yak, aucunement dans un but politique, mais véritablement sur un critère d'efficacité ! Et c'est d'ailleurs à cause ou grâce à ça que l'unité allait bientôt être composée de pilotes français et de mécaniciens russes (ce n'était pas le cas au début), car les conditions de travail dans le froid soviétique ainsi que les manuels d'entretien des appareils entièrement écrits en russe ont forcé cet assemblage unique.

Pour ce qui est du blason du Régiment, il faut savoir que l'éclair blanc n'existait pas initialement. Il fût rajouté à la fin de la 2nde guerre mondiale, en hommage à celui qui était peint sur le flanc des Yak des pilotes Du Régiment, ce qui marque bien l'attachement qu'avait l'unité pour ces avions russes. Et cet attachement était tellement visible, qu'à la fin de la guerre les pilotes du Régiment furent autorisés à rentrer en France avec, en cadeau pour les remercier !

Je vous joins également ces quelques photos de nos archives personnelles, qui sont, je pense, intéressantes pour illustrer l'histoire du Régiment.

Bien cordialement,

 toula-fanion

yak3-1945 en france

yak3-delfino-20juin1945


Nos questions aux pilotes actuels du Normandie-Niemen


normandie niemenAprès avoir reçu nos questions, le Capitaine Coué nous répond : De retour de mes permissions, je reviens vers vous avec les retours que j'ai pu collecté du questionnaire de vos élèves. Je vous mets en pièce jointe la compilation de ces réponses. Certaines sont plus détaillées que d'autre, mes collègues s'étant pris au jeu avec plaisir, mais avec le temps disponible dont ils disposaient J

Pour chaque réponse, je vous ai mis l'initial du pilote en question, dans un souci d'anonymat. Si jamais vous aviez besoin de références supplémentaires, je me tournerais alors vers ma hiérarchie pour connaître les éléments de communication autorisés. Etant donné le contexte actuel, je suis sûr que vous comprendrez.

logo dammarie pc couleurEst-ce que vous portez des armes ?

normandie niemenB : sous l’avion, et sur nous pour nous protéger, seulement en mission

J : Oui. En mission de guerre.

M : Nous portons des armes sur nous pendant les vols en cas d’éjection au-dessus d’un territoire ennemi. L’avion est armé en fonction de la mission demandée

G : Oui

V : Oui lors des opérations extérieurs nous volons avec des avions armés, et nous sommes nous aussi dans le cockpit équipé d’un pistolet qui se trouve dans notre gilet de combat et qui nous permettra de nous défendre si malheureusement on se trouve contraint à s’éjecter chez l’ennemi.

C : Oui, lors de certaines missions d’entraînement ou en opérations extérieures (OPEX).

logo dammarie pc couleurPourquoi voulez-vous être pilote ?

normandie niemenB : pour la remise en question permanente et le frisson du vol

J : Pour voler sur des avions de chasse modernes, être utile à la France et voyager

M : C’est mon rêve depuis que je suis tout petit ! Une visite au salon du Bourget avec mon père lorsque j’avais 4 ans m’a rendu passionné d’avion de chasse. J’aime le fait de voler et de me sentir libre, j’aime les sensations que me procure le vol dans un avion de chasse. Mais je suis aussi très fier de servir mon pays tout en réalisant mon rêve d’enfant.

G : Passion aéronautique et spécifiquement aviation de chasse, défense de valeurs

V : C’est un rêve de gosse, et l’aviation militaire car j’aime l’action et c’est à la pointe de la technologie.

C : C’est un rêve depuis toujours, et l’aviation de chasse est vraiment à la pointe de l’aéronautique en termes de performances et de technologies.

logo dammarie pc couleurEst-ce que vous avez le temps de voir votre famille ?

normandie niemenB : j’arrive à prendre le temps de les voir malgré la distance

J : Oui mais moins que des gens ayant un travail dans un bureau.

M : La vie d’un militaire et particulière, nous sommes souvent déployés à l’étranger pour servir la France. J’ai 2 enfants de 3.5 ans et 1.5 ans et j’essaye de faire en sorte que mes absences ne soient pas trop longues.  Ma famille est consciente que je fais ça pour une bonne cause.

G : Jamais assez

V : Oui mais nous sommes très souvent en déplacement (environ 200 découchés par an), pour des périodes allant de quelques jours à plusieurs mois.

C : Oui, mais pas beaucoup. Mais ils sont conscients de mes contraintes et l’acceptent.

logo dammarie pc couleurEtes vous déjà partis en mission à l'étranger ?

normandie niemenB : oui, ma première, tout récemment

J : Oui

M : Oui je suis déjà parti en mission à l’étranger.

G : Oui

V : Oui pour des exercices au Canada, au Danemark et bien d’autres encore, et pour des opérations extérieurs au Tchad, Mali, Afghanistan et Iraq.

C : Oui, aux Emirats Arabes Unis, la France possédant une base permanente dans ce pays.

logo dammarie pc couleurQui vous donne les armes ?

normandie niemenB : les armuriers sont responsables du stockage des armes, et nous les confient lorsque nous en avons besoin pour les missions

J : L’armurerie de la base

M : Nous percevons nous même notre arme de poing (pistolet) avant de partir à l’avion. L’avion, quant à lui, est armé par des mécaniciens et nous signons un papier pour le prendre en compte.

G : Les armuriers

V : Les armuriers militaires qui sont responsables de toute la gestion des armements et de les installer sur l’avion.

C : Les armuriers, que l’on surnomme amicalement les « pétafs »

logo dammarie pc couleurEst-ce que vous avez peur de la guerre?

normandie niemenB :  Oui, je ne souhaite pas la guerre et je la crains, par contre, je suis prêt à me battre pour défendre mon pays, mes proches, et ce qui me semble juste

J : Non, nous y sommes préparés

M : Non je n’ai pas peur de la guerre. Mais j’ai peur d’être un jour amené à prendre la décision de devoir me sacrifier pour une bonne cause. Je sais que si la situation le demande, je le ferais. Mais je serais triste de laisser ainsi ma famille.

G : Non

V : On s’entraîne pour ça, et quand on est apte à partir au combat, c’est qu’on a les capacités de gérer le stress qui est lié à toute mission de guerre.

C : Non, l’entraînement que l’on reçoit est de très bonne qualité et nous y prépare très bien.

logo dammarie pc couleurVous faites combien d'heures de travail  par jour et par semaine ?

normandie niemenB : 10 à 12h par jour, environ 70h par semaine, c’est le prix à payer pour faire un métier aussi passionnant

J : Comme tout fonctionnaire, 5 jours par semaine (hors permanence et missions en métropole). En OPEX, on travaille 7 jours/7  H24. En métropole, les heures de travail sont théoriquement celles de la fonction publique mais en pratique nous en faisons beaucoup plus car il y a beaucoup de travail.

M : Officiellement nous travaillons du lundi au vendredi du 8h10 à 17h10.

Dans la pratique, les officiers ne comptent pas leurs heures de travail et il est très fréquent que je finisse de travailler vers 19h. Nous sommes aussi quelque fois d’astreinte sur base pendant une semaine complète dans le cadre de la Permanence Opérationnelle (PO). Nous sommes alors pendant 7 jours, en tenue de vol à coté de notre avion, prêt à décoller le plus rapidement possible pour défendre la France d’une attaque ou pour aller porter assistance à un avion en panne ou en détresse

G : 55H

V : On embauche vers 7h45 et on débauche rarement avant 19h… le rythme change quand on fait vol de nuit !

C : Théoriquement nous avons des horaires de fonctionnaire de l’état, donc 35h. Mais dans la pratique, le métier exige beaucoup plus de travail, au moins le double.

logo dammarie pc couleurAvez-vous des bombes nucléaires ?

normandie niemenB : non

J : Pas autorisé à répondre

M : Je ne participe pas à la mission de dissuasion nucléaire car je suis pilote d’un Rafale monoplace. Cette mission est assurée par des avions biplace (1 pilote + 1 navigateur)

G : NON !

V : Non pas dans notre escadron, c’est un métier bien spécifique qui est confié à une unité particulière.

C : Non, pas dans notre escadron. C’est une mission spécifique, que réalisent d’autres escadrons.

logo dammarie pc couleurQuel âge ont les pilotes ?

normandie niemenB : je fais partie des plus jeunes, j’ai actuellement fini ma formation, et j’ai 28ans

J : Environ 30-35 ans en moyenne

M : Cela est très variable. Il y a des jeunes pilotes de 25 ans et des anciens de 45 ans.

Lorsque j’ai commencé ma formation de pilote j’avais 24 ans. Mon premier vol aux commandes d’un Rafale fut à mes 28 ans

G : 25-40 ans

V : En escadron OPS entre 25 et 40 ans.

C :En moyenne entre 25 et 40 ans, mais certains continuent de piloter après, généralement en tant qu’instructeur.

logo dammarie pc couleurEst-ce que vous avez une bonne stratégie de combat ?

normandie niemenB : on essaye d’avoir la meilleure possible, la clé est de ne jamais se contenter de ce qu’on sait faire, et de toujours chercher à faire mieux. Comme dans beaucoup  de milieux finalement

J : La meilleure du monde

M : Nous avons beaucoup de stratégies de combat en fonction des situations !

Nous les testons tous les jours afin de les faire évoluer ou de les valider. Nous remettons toujours en question ces tactiques face à l’évolution de nos matériels et de ceux de nos adversaires.

G : La meilleure, celle de notre escadron !

V : On s’entraîne pour pouvoir réagir dans la plupart des cas, ensuite on utilise notre expérience pour pouvoir réagir dans les situations inconnues et en tirer les leçons nécessaires.

C : Le but de toutes les missions d’entraînement de tous les jours est justement de tester différentes stratégies, de trouver celles qui marchent et de les améliorer. Après, il faut sans cesse s’adapter aux évolutions extérieures.

logo dammarie pc couleurEst-ce que vous pouvez dormir dans le cockpit ?

normandie niemenB :  nous avons des avions monoplace, ils nous est donc impossible de dormir. Par contre, nous dormons avant et après le vol, et pour cela nous avons des horaires aménagés

J : Non

M : Vu que je suis seul dans mon avion de chasse, je ne peux pas dormir.

Mais pendant des vols de longue durée, nous gérons notre niveau d’attention et de vigilance en fonction de la phase de vol

G : Impossible !

V : Non car nous sommes seul à bord.

C : Non, ce serait bien trop dangereux.

logo dammarie pc couleurComment vous faites pour piloter l'avion ?

normandie niemenB :  c’est comme le vélo, ça s’apprend, mais une fois qu’on a compris, ça devient tellement instinctif et intuitif qu’on en est même incapables de l’expliquer. Il faut le partager, le montrer, pour l’apprendre.

J : On a un manche et une manette de gaz mais on peut aussi enclencher le pilote automatique

M : Nous avons une manette des gaz à gauche du siège qui nous permet de gérer les moteurs : vers l’avant les moteurs donnent plus de puissance et on accélère, vers l’arrière les moteurs réduisent la puissance et on décélère.

Puis nous avons un manche (ou joystick) à droite du siège, qui nous permet de faire bouger l’avion vers le haut ou vers le bas (en tirant ou en poussant) et de le faire tourner autour de son axe (à gauche ou à droite)

Enfin nous avons des palonniers (commandes au pied) qui permettent de faire bouger l’avion sur l’axe de lacet (désolé pour le terme technique…).

G : Avec les mains, les doigts, les pieds et la tête

V : Nous avons un manche pour piloter la trajectoire de l’avion, et une manette des gazs pour gérer la puissance des moteurs, comme l’accélérateur d’une voiture.

C : L’avion est équipé d’un manche pour mettre l’avion dans la direction souhaitée, et d’une manette des gaz pour lui donner la puissance nécessaire pour effectuer les évolutions demandées.

logo dammarie pc couleurEst-ce qu'il y a des missiles sur les avions de chasse ?

normandie niemenB : il y a des missiles pour se défendre contre les avions qui nous attaqueraient

J : Oui et des bombes aussi.

M : Oui nous avons différent type de missiles.

Des missiles air-air pour abattre d’autres avions.

Ou des missiles air-sol pour tirer sur des cibles au sol.

G : Oui

V : Oui pour pouvoir se défendre contre d’autres avions qui voudraient nous empêcher d’accomplir notre mission.

C : Oui, principalement pour se défendre contre des avions ennemis.

logo dammarie pc couleurEst-ce que des femmes peuvent être des pilotes ?

normandie niemenB : ? on retrouve environ 10% de femmes à l’entrée, et autant à la fin de la sélection. Elles sont présentes, elles ne sont pas très nombreuses, mais elle ont autant de chances que les hommes de réussir la formation.

J : Oui et elles peuvent être très bonnes comme les hommes.

M : Bien sûr. J’ai une amie à moi qui était dans ma promotion lors de mon entrée dans l’armée de l’air. Elle est aujourd’hui, tout comme moi, pilote de chasse sur Rafale !

G : Oui

V : Oui même si il n’y en a pas dans notre escadron.

C : Evidemment que oui. Après, elles ne sont pas une majorité (environ 10 %).

logo dammarie pc couleurQuelles sensations est-ce qu'on ressent lorsqu'on décolle ?

normandie niemenB : l’adrénaline et la liberté

J : On est écrasé sur son siège, c’est très grisant. L’avion est très puissant.

M : Du plaisir !

Lorsque les moteurs se mettent à donner leur pleine puissance, nous sommes écrasés vers l’arrière sur notre siège et l’avion accélère très vite !

G : Ça pousse

V : Une accélération forte et qui ne s’arrête pas.

C : On prend une grande claque dans le dos !

logo dammarie pc couleurAvez-vous peur de vous crasher ?

normandie niemenB : pas plus qu’en voiture

J : Non, sinon on ne ferait pas ce métier.

M : Je n’ai pas du tout envie de m’écraser !

Mais je n’ai pas peur quand je pars en vol, car nous sommes tous de très bon pilote et nous prenons toutes les précautions pour que cela n’arrive pas.

Néanmoins, il peut arriver que l’avion ait un problème technique et que nous ne puissions rien faire pour éviter le crash. Dans ce cas nous avons un siège éjectable en dernier recours pour nous sauver.

G : Peur non, envie non plus

V : Non sinon je ne pourrai pas monter dans l’avion… mais on fait toujours attention.

C : Non, sinon je ne pourrai pas voler.

Notre exposition sur le Normandie Niemen dans l'école Maurice De Seynes

3 Expo JB

Les trois classes rassemblées à l'école Maurice de Seynes pendant l'installation de l'exposition devant la maquette du yak 3

DSC 0999

L'exposition du Normandie-Niemen, présentée par les trois classes avec des affiches prétées par le Mémorial Normandie-Niemen et dans une vitrine des objets du quotidiens: un poste radio, des cahiers, des livres, une poupée etc...

DSC 0997

Des affiches exposées expliquent le Normandie-Niemen et  ses pilotes.

DSC 0985

L'histoire du Normandie-Niemen racontée par des élèves de l'école Henri Wallon de l'année 2013-2014.

DSC 0995

Travail fait par les élèves le 8 mai 2014 pour accueillir des personnes du N.N.

DSC 0982

 Ces panneaux, ces affiches et ces photos montrent que la ville de Dammarie-lès-Lys est jumelée au Normandie-Niemen.

DSC 0988

Le mémorial Normandie-Niemen les Andelys visité par des élèves  Dammariens en 2009 et 2010.

DSC 0983

Des affiches qui expliquent l'histoire de Maurice De Seynes, pilote du Normandie-Niemen reconnu comme un héros en Russie.

2 Expo JB

Les élèves écoutant Mr Pierrot expliquant les panneaux sur les pilotes du Normandie-Niemen.

Rep 1 idem

Des élèves de l'école Henri Wallon devant l'exposition sur le Normandie-Niemen à l'école Maurice de Seynes ,en présence de membres d'association d'anciens combattants.

groupe A

Des porte drapeaux, des anciens combattants, et deux représentantes de la municipalité avec les élèves et M.Pierrot devant l'exposition de l'école Wallon à l'école Maurice de Seynes.

DSC 0994

Un poster, des photos et une page de journal de la visite de la base du Normandie-Niemen à Colmar en 2007 par les élèves de l'école Henri Wallon.

L'hommage rendu au Normandie-Niemen le 8 mai 2015 à Dammarie-lès-Lys 

Discours de Monsieur Pierrot, fils d'un vétéran du Neu-Neu et représentant de l'association Mémorial Normandie-Niemen

"Dammarie-lès-Lys, le 8 mai 2015.

Monsieur le préfet, Monsieur le député, Monsieur le Maire.

Chers amis dammariens,

Il y a 70 ans un groupe d’aviateurs français se posait au Bourget le 20 juin 1945. Après 30 mois sur le sol soviétique, 42 camarades tués ou disparus et 273 victoires. La dernière victoire, « la 273ème » est homologuée au Sous-Lieutenant Georges Henri le 12 avril 1945.

Ce même jour l’artillerie allemande bombarde le terrain de Bladiau, Georges est victime d’un éclat d’obus. Il ne rentre pas avec ses camarades le 20 juin 1945. Dernière victoire, dernier tué, destin tragique du Sous-Lieutenant Georges Henri qui a fait son devoir pour son pays.

« Capitaine De Seynes », un nom que vous connaissez bien, une école de Damamrie-lès-Lys porte ce nom qui représente le sacrifice ultime. Suite à un incident mécanique, le Capitaine De Seynes ne pouvant pas poser son Yak et refusant les ordres du commandement français et russe de sauter en parachute, a accompagné dans la mort son ami, assis derrière son siège, le mécanicien russe, l’Adjudant-chef Vladimir Bielozoub dit « le Philosophe ».

Je terminerai par la dernière citation du Régiment de chasse Normandie-Niemen :

Unité d’élite, engagée sur le front germano-soviétique depuis le mois de mars 1943, le régiment de chasse « Normandie-Niemen » n’a cessé d’affirmer aux côtés de nos vaillants alliés soviétiques la volonté de combattre pour la France. Sous les ordres successifs du Commandant Tulasne (disparu en combat aérien), du Lieutenant-Colonel Pouyade, puis du commandant Delfino, le régiment de chasse Normandie-Niemen totalise 273 victoires officielles, 36 victoires probables et 45 avions endommagés au cours des victorieuses offensives d’Orel, Iéna, Smolensk, de la Bérésina, de Minsk, du Niemen et de Koenigsberg. Treiez fois cité par le Maréchal Stalineà l’ordre du jour de l’Armée Rouge, décoré de l’Ordre du Drapeau Rouge et de l’Ordre d’Alexandre Newski. Il jouit d’une réputation méritée dans l’Aviation de l’Armée Rouge où il a margement contribué au maintien du prestige des Ailes françaises, scellant ainsi la fraternité d’armes franco-soviétique.

A Paris le 23 juin 1945, Charles de Gaulle".

Hervé Pierrot, fils de Fernand Pierrot, ancien du Normandie-Niemen.

Notre chant en l'honneur de la Russie

 

Les gerbes en l'honneur du Normandie-Niemen

La gerbe du Mémorial Normandie-Niemen

 Gerbe NN

La gerbe du mémorial Normandie-Niemen que nous avons déposée devant le monument aux morts de notre ville.

Les oeillets rouges en l'honneur de la Russie

 Gerbe et oeillets rouges

Concours 2014/2015

PARTENAIRE OFFICIEL

SGA

MEMBRES ASSOCIÉS

nexter
airbus
thales
dcns

CONTACT

Association des Villes Marraines
des forces armées

B.P. n° 90054
92133 Issy-les-Moulineaux Cedex
infos@villes-marraines.org