Accès membre

Archives

Année 2016

 
vendredi 10 juin 2016
Mairie de Paris
minute des actes du 31ème Congrès national des Villes Marraines
à l'invitation de Madame Anne HIDALGO
Maire de Paris
à l'occasion du 30ème anniversaire de l'Association des Villes Marraines des forces armées
 
Président de la République
( message lu par le Colonel Éric BIO-FARINA, Commandant militaire du Palais de l'Élysée )
 

 

 

 

Année 2013

 

IM MEMORIAM

Le Général de corps d’armée Hervé CHARPENTIER, Gouverneur Militaire de Paris, nous informe des honneurs militaires qui seront rendus au maréchal des logis Wilfried PINGAUD, le mercredi 13 mars 2013, en l’Hôtel national des Invalides, à Paris.

 

Engagé dans l’opération Serval depuis le 24 janvier dernier, le maréchal des logis Wilfried Pingaud a été mortellement touché le 6 mars dans un accrochage, au cours d'une opération de reconnaissance.

Il appartenait au 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique de La Valbonne (Ain).

Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux compagnons d’armes sera présidée par le Général d’armée Bertrand RACT-MADOUX, Chef d’état-major de l’armée de Terre, à l’Hôtel national des Invalides à partir de 10h30.

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III à Paris entre 10h15 et 10h30.

En cette circonstance, le Général de corps d’armée Hervé CHARPENTIER invite le plus grand nombre de citoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec notre héros mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France, par une présence digne, silencieuse et fraternelle, sur le pont Alexandre III, à partir de 10h00.

Merci de venir nombreux et de relayer cette information au plus grand nombre de vos contacts.

Marraine du 68ème Régiment d'Artillerie d'Afrique, la ville d'Anse (Rhône) a fait mettre en berne,

en signe de deuil dès mercredi 6 mars, tous les drapeaux disposés sur les édifices publics.

Le Maire d'Anse, ainsi que plusieurs de ses Adjoints, seront présents lors des obsèques

qui auront lieu jeudi 14 mars à Béligneux (Ain).


 

Mardi 15 janvier 2013, en l'Hôtel national des Invalides, un juste hommage a pu être rendu par les plus hautes autorités de l'État au Lieutenant Damien BOITEUX, Mort pour la France en service commandé au Mali.

Lui et les siens ont été accompagnés par la pensée de millions de Français sensibles et préoccupés par l’engagement de nos forces armées sur des théâtres d'opération extérieurs.

Par ailleurs, les honneurs militaires ont été et seront rendus aux Commandos tués au cours de missions spéciales qui nécessitent la plus grande discrétion.

Eux aussi ont combattu : ils sont morts dans l’ombre pour sauver l'un des leurs.

Même si cette difficile mission a échoué, leur combat, infiniment respectable, force l'admiration et il est utile de le rappeler.

La communauté des Villes Marraines des forces armées - leurs élus et leurs administrés - mesure l’engagement des militaires de l’ensemble des unités et services actuellement déployés dans des missions de guerre.

Elle apporte une fois encore son soutien le plus large aux troupes engagées et à leurs chefs, en saluant leur détermination face à l’adversaire.

Elle s’incline respectueusement devant la mémoire de ces héros et assure leurs familles, leurs proches et leurs camarades de sa compassion et de sa totale solidarité. 


I N    M E M O R I A M

 

Le Lieutenant Damien Boiteux a été mortellement blessé aux commandes de son hélicoptère, le 11 janvier 2013, lors de la première phase de l'opération Serval, consistant, en appui des forces maliennes, à stopper l'avancée des groupes djihadistes vers le sud du Mali. Il appartenait au 4ème Régiment d'Hélicoptères des Forces Spéciales en garnison à Pau (Pyrénes-Atlantiques).

Ce mardi 15 janvier 2013, une cérémonie intime d'honneurs militaires réservée à la famille et aux compagnons d'armes a été présidée par le général d'armée Bertrand Ract-Madoux, chef d'état-major de l'armée de Terre, à l'Hôtel national des Invalides à partir de 14h45.

Auparavant, le cortège funèbre est passé sur le pont Alexandre III entre 14h30 et 14h45. Une foule de citoyens anonymes, nombreuse et émue, s'est inclinée à son passage.

Une cérémonie nationale d'hommage, présidée par Monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a eu lieu ensuite aux Invalides à partir de 16h30.

En cette circonstance, le général de corps d'armée Hervé Charpentier, Gouverneur militaire de Paris, a invité le plus grand nombre de citoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec notre héros mort dans l'accomplissement de sa mission au service de la France dans une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, à partir de 14h15, puis dans la cour d'honneur des Invalides à partir de 16h00.

Merci de relayer cette information au plus grand nombre de vos contacts.


Lieutenant Damien BOITEUX.jpg

 

Né le 24 novembre 1971, le Lieutenant Damien BOITEUX aura servi la France durant 22 ans.

A 19 ans, il s’engage le 1er janvier 1991 en qualité d’élève sous-officier à l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent. A l’issue d’une brillante formation initiale, il rejoint l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre de Dax le 5 août 1991. Il est nommé sergent le 1er avril 1992.

Breveté pilote, il est affecté au 1er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg le 9 juin 1992. Sportif et enthousiaste, il progresse rapidement, c’est un jeune sous-officier consciencieux, discipliné et appliqué. Il s’impose déjà comme un pilote doué puis comme un chef de bord d’hélicoptère d’attaque atteignant rapidement un excellent niveau. Il est promu maréchal des logis-chef le 1erjuillet 1999 et est admis dans le corps des sous-officiers de carrière le 1er décembre suivant.

Le 1er août 2000, il est appelé à servir en qualité de moniteur à l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre de Dax. D’un naturel calme et mesuré, il tire son ascendant d’un comportement et d’un esprit militaire remarquables. Instructeur de talent et pétri de nombreuses qualités pédagogiques, il maîtrise parfaitement l’exercice de sa fonction d’instructeur. Il est promu adjudant le 1er avril 2004.

Le 1er août 2005, il rejoint le 6e régiment d’hélicoptères de combat de Margny les Compiègne. Très disponible, il se porte volontaire pour suivre les stages lui permettant d’évoluer en milieu opérationnel. Il retrouve ainsi rapidement sa place en escadrille de combat.

Le 1er juillet 2007, il est sélectionné pour rejoindre le détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre des opérations spéciales (DAOS) de Pau. Elément moteur de l’escadrille, il est une force de proposition crédible et écouté de ses chefs comme de ses pairs. Son sens du commandement et son fort potentiel l’amènent tout naturellement au recrutement officier. Nommé aspirant le 30 juin 2008 puis sous-lieutenant le 1er octobre suivant, il s’impose sans peine dans l’exercice du commandement.

Le 1er août 2009, le DAOS devient 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales. Officier particulièrement aguerri, il est promu lieutenant le 1er octobre de la même année. Il s’illustre par son sens tactique élevé dans la préparation des missions et ses qualités de chef de patrouille et de moniteur Gazelle hors pairs. Spécialiste des interventions en milieu désertique de jour comme de nuit, il sert de manière remarquable au sein des forces spéciales.

Le Lieutenant Damien BOITEUX a effectué de nombreuses missions extérieures aux cours desquelles son dévouement et sa volonté de réussite ont été remarquées : Djibouti en 1993, l’ex-Yougoslavie en 1998, la République de Côte d’Ivoire en 2005, 2007 et 2009, à nouveau Djibouti en 2008 et 2009, la Mauritanie en 2010 et le Burkina-Faso en 2010, 2011 et 2012.

Il était titulaire de la médaille de l’aéronautique, de la médaille d’outre-mer avec agrafe « République de Côte d’Ivoire », d’une citation à l’ordre du régiment avec attribution de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze et de la médaille d’or de la défense nationale avec agrafe « aviation légère » et « missions d’assistance extérieure ».

Agé de 41 ans, pacsé et père d’un enfant, il a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

Dès l’annonce de son décès, le président de la République a présenté à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances. Son action a contribué à arrêter l'avancée des forces terrestres vers Mopti et restera dans nos mémoires. Il a également salué le courage et le dévouement de nos soldats engagés aux côtés des forces maliennes contre les mouvements terroristes.

L’armée de Terre, profondément unie dans la peine, partage le deuil des proches et des camarades du Lieutenant Damien BOITEUX.


Droits : Armée de Terre 2013







 

Année 2012

 

 

Les blessés de l'armée de Terre dans un reportage exceptionnel

dimanche 10 juin 2012 à 13h15 sur France 2 (40 min.)

En 2011, à la requête du Médecin-chef de l'Hôpital d'Instruction des Armées Percy à Clamart (Hauts-de-Seine)

l'Association des Villes Marraines en accord avec la Caisse d'aide aux blessés de l'armée de Terre (CabaT)

et avec le concours de la Section locale de la Société des Membres de la Légion d'Honneur (SMLH)

a mis en place un réseau de familles d'accueil bénévoles pour recevoir les proches des blessés hospitalisés

et leur apporter un soutien moral ainsi que les accompagner dans leurs épreuves.

le projet de la Société des Membres de la Légion d'Honneur

Au plan national, les associations 'Terre-Fraternité' et 'Solidarité-Défense' participent également à cette action. 

 

 

 

 

 

Année 2011

 

vendredi 17 juin 2011
Grenoble
minute des actes du 26ème Congrès national des Villes Marraines
 
( message lu, à la demande du Ministre, par le Président Jacques GAUTIER )
 


 

 

 

 

 

mardi 19 juillet 2011
Hôtel National des Invalides
hommage de la Nation aux soldats morts en Afghanistan


 

 
vendredi 11 novembre 2011
Place Charles de Gaulle à Paris
hommage de la Nation aux soldats morts pour la France
 


 

 
mercredi 7 décembre 2011
Hôtel de la Marine à Paris






Année 2010

 

INTERVIEW DU PRÉSIDENT JACQUES GAUTIER SUR L'A400M


 

Catégories du nouveau site (à utiliser dorénavant)

PARTENAIRE OFFICIEL

SGA

MEMBRES ASSOCIÉS

nexter
dassault
airbus
thales
safran
dcns

CONTACT

Association des Villes Marraines
des forces armées

B.P. n° 54
92133 Issy-les-Moulineaux Cedex
infos@villes-marraines.org